LA BATAILLE DE VIMY

 

LA BATAILLE DE VIMY — NAISSANCE D’UNE NATION

La bataille de la crête de Vimy s’est déroulée pendant la Première Guerre mondiale, dans le nord de la France. Le site fortifié par l'armée allemande, avait fait l'objet de multiples attaques infructueuses de la part des armées françaises et britanniques. Le 9 avril 1917, les troupes canadiennes unissent leurs forces et passent à l’assaut. Au prix de plusieurs milliers de morts, elles réalisent l'exploit de s'emparer de la crête.

Cent ans plus tard, John Newell, fils d'ancien combattant, nous plonge au cœur de cette bataille et du mythe qui l'entoure au Canada.

 

LES CONTOURS DU DOCUMENTAIRE

Appuyé par l'éclairage d'historiens spécialisés et le point de vue de son réalisateur Loïc Van Russel, ce documentaire de 52’ produit par Wild Horses combine à la fois images d'archives, témoignages, entretiens et séquences narratives. Pour retracer le parcours de John Newell et raconter au mieux son histoire, la post-production a nécessité pas moins de six semaines de travail.

Celle du trailer, visible ci-dessus, m’a également été confiée pour assurer la promotion du film auprès des diffuseurs.

LES ENJEUX

L’enjeu majeur, en tant que chef-monteur, était de parvenir à articuler l’histoire autour de son personnage clé sous une forme cohérente et équilibrée. L’intérêt était d’éviter l’écueil de faire de ce documentaire un « film d’archives », où le discours trop académique, exclurait l’attention du spectateur.

L’autre problématique était de réussir à rassembler les différents types de supports de manière homogène, mais aussi de parvenir à créer une continuité narrative et ce, en dépit des multiples flashbacks ou lieux évoqués par le personnage principal.

 
Giorgio-de-Chirico-La-Gare-Montparnasse-(La-Mélancolie-du-Départ)

LA POST-PRODUCTION

Pour répondre à ces difficultés, la voix-off de l’auteur sert de fil conducteur tout au long du film et vient renforcer les propos tenus par les historiens, les soldats (via des documents écrits ou filmés) ou ceux de John lui-même. Ainsi construite, la trame narrative permet une plus grande souplesse et libère le montage des contraintes de temps, de lieux et d’actions. En conservant, malgré tout, une certaine linéarité nécessaire à la compréhension du spectateur.

De la même façon, l’habillage graphique consolide l’intervention des historiens (animation de cartes, tableaux) et contribue à inscrire le film dans une dynamique contemporaine par l’utilisation de techniques modernes (surimpressions, effets parallaxe…). Enfin le générique, par son rendu onirique et contemplatif, évoque la mémoire d'une histoire singulière, celle de John, sur fond d'Histoire commune, celle de la Grande Guerre.

 
Giorgio-de-Chirico-L-Énigme-d-une-Journée

LA DIFFUSION

Le documentaire a notamment été diffusé sur la chaine Wéo pendant les cérémonies commémoratives à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale. 

SERVICES

Montage vidéo

Habillage graphique

Conception générique

Étalonnage (Trailer + générique uniquement)


 
Carte-Vimy.jpg
Vimy-générique.jpg

Tous droits réservés 2019 — Julien Herman